Motivations pour le cancer


Au début de mon traitement du cancer à Bordeaux en février 2017, je prends connaissance du projet de la longue route 2018 par mon ami Fanch Guillon.



Je décide de m'inscrire à cette aventure persuadé d'obtenir une meilleur rémission au cancer.

Grace à cette situation, la chimiothérapie, la radiothérapie sont passées sans difficulté majeure et la rémission est reconnue depuis début août 2017.

J'ai décidé de dédier ce périple à la recherche contre le cancer.

Cette maladie est devenue mon moteur, j'ai encore plus de motivation pour effectuer ce périple.

Mon souhait est de sensibiliser le plus grand nombre à financer le cancer afin d'aider la recherche, les soins et de donner espoir d'une vie après une telle épreuve.    

1 commentaire:

  1. Bravo Francis. Je publiee ta histoire en longue polonaise sur FB. Notre skipeur Leonid Teliga aussi été malade au cancer. Il fait comme premier polonaise tour du monde solitaire. Courage pour Toi et ta famille.

    RépondreSupprimer